Taxi en Israël

Les taxis en Israël

Que ce soit dans les grandes villes comme Tel Aviv et Jérusalem ou les plus petites agglomérations, les taxis en Israël sont présents en nombre et font partie du paysage. Vous les reconnaîtrez facilement, ils sont tous blancs avec des inscriptions noires et oranges sur les côtés.

Un petit geste de la main suffira a en arrêter un rapidement. Et oui, pour les Parisiens qui ont l’habitude d’attendre un bon moment avant de pouvoir monter dans un taxi, ici c’est tout l’inverse ! En moins de 5 minutes vous pourrez monter à bord d’une voiture sans problème.

La question du prix des taxis en Israël

Avant de démarrer il faudra vous assurer de deux choses : bien faire comprendre votre destination et se mettre d’accord sur un tarif. Ce dernier est soit déterminé à l’avance (à vous de faire preuve de tous vos talents de négociateur) soit en mettant le compteur en route. Pour des petits trajets et si votre hébreu n’est pas parfait (ou non existant) je vous conseille le compteur car cela vous évitera les incompréhensions et malentendus (bizarrement vous remarquerez que dans ce genre de cas, les chauffeurs oublient leur anglais !).

La plupart du temps, le chauffeur vous proposera une somme fixe pour ne pas mettre le compteur. C’est qu’il a bien vu votre tête de touriste, et qu’il pense se mettre quelques shekels de plus dans les poches. Heureusement pour vous, vous avez lu cet article et vous savez donc qu’il ne faut jamais accepter une somme prévue à l’avance !

Voici une petite phrase qui pourra vous sortir d’une tentative de négociation du conducteur :

Si votre chauffeur est une femme : Taf’ili moné bévakasha
Si votre chauffeur est un homme : Taf’il moné bévakasha

Cela signifie « Je veux utiliser le compteur, s’il vous plaît ». Cela ne laissera pas le choix à votre chauffeur, car la loi l’oblige à le démarrer si vous le demandez.

Les taxis peuvent être utiles pour vous emmener d’un point à un autre de la ville pour un tarif abordable (comptez entre 25 et 45 Shekels pour un trajet de 10 à 15 minutes en ville). Vous devrez payer un supplément de 25% pour les trajets de nuit (de 21h à 5h30), les vendredis à partir de 16h00 (avant Shabbat) et les veilles de fêtes juives à partir de 16h00.

Si vous avez un budget plus serré, n’hésitez pas à utiliser le réseau de bus, très performant et peu cher.

Uber débarque en Israël

L’application Uber a débarqué en Israël et votre application fonctionnera à Tel Aviv et dans ses alentours, ainsi qu’à Natanya et à Jérusalem.
Ici, Uber engage des taxis réguliers, la seule différence avec un service de taxis ordinaire et que vous pourrez payer via l’application, pratique si vous n’avez pas de cash ou que vous ne souhaitez pas utiliser votre carte bancaire.

Prendre un taxi en Israël depuis et vers l’aéroport

borne prix taxi aéroportSi vous souhaitez prendre un taxi dès votre arrivée à l’aéroport de Ben Gourion, vous trouverez la station de taxis sur votre gauche en sortant de l’étage des arrivées. Depuis quelques années l’activité des taxis à l’aéroport est très réglementée, et vous trouverez un panneau avec tous les tarifs (de jour et de nuit) pour ne pas vous faire avoir.

Dans la file d’attente, un employé de l’aéroport vous donnera un ticket avec un numéro. Ce ticket devra être donné au taxi choisi, qui lui même le présentera à la sortie de l’aéroport. Cela signifie que votre conducteur s’est bien acquitté de la taxe d’aéroport obligatoire pour tous les taxis.

Pour info, en prenant un taxi depuis l’aéroport il faudra automatiquement ajouter un supplément de 5 shekels, plus 3 shekels environ par valise.

Prendre des taxis en Israël est un moyen de transport rapide et pratique, qui peut vous emmener soit à Tel Aviv et sa banlieue, soit dans n’importe quelle ville du pays. C’est néanmoins l’option la plus chère pour se déplacer. Si vous avez un budget plus serré, vous pouvez utiliser les bus ou les shérouts.